SUR LA CÔTE D'AZUR : LES ENFANTS SONT GÂTÉS !
SELECTION CUEILLETTE DU ROCHER DE ROBERT BEDOT

TRAVAIL & PASSION = DISTINCTION

GantieTel est le chapeau de l'article de Danièle Olivieri (Groupe Nice-Matin) pour l'entrée officielle de la Cueillette du Rocher dans le Guide Gantié. Franck Ferré et Jean-François Wind ont le sourire en ce printemps 2007, le troisième de leur exploitation novatrice, la Cueillette du Rocher, qui figure désormais dans le Guide Gantié.
Une reconnaissance de l'originalité du concept, de la qualité de l'accueil, de la générosité de la porduction ? Pas seulement, même si leurs clients sont de plus en plus nombreux, fidèles et y trouvent des produits rares : caviars de tomates, d'aubergine, confitures presque oubliées, sirops aux saveurs fleuries; etc ...
Cette distinction qui les fait côtoyer dans le guide les enseignes des établissements les plus huppés, ils la doivent à Robert Bedot, maître fromager de renom, installé sur la Commune.
Depuis quelques années, il a fermé sa boutique de vente au détail pour se consacrer à cette clientèle toujours en augmentation qu'il adans le monde entier.

Pour trouver ses produits au détail, il fallait depuis la fermeture du traiteur au village, se rendre à Fréjus (MON FROMAGER 04 94 40 67 99).
Le maître fromager (élu meilleur affineur de France) a confié à Franck et Jean-François de combler cette lacune en proposant une gamme "Terroir de Provence" vendue à la boutique. "Cette mission a largement contribué à la nomination de la Cueillette du Rocher dans le Guide Gantié 2007, note Franck. Nous sommes très fiers de pouvoir proposer à notre clientèle des produits de gastronomie gromagère qui sont servis dans les plus grands restaurants en France et à l'étranger ou vendu dans des établissemtns comme Harrod's à Londres. Cela nous a aussi permis de connaître Robert Bedot avec qui nous partageons pleinement l'amour de la bonne bouffe.
C'est bien de cal dont il s'agit : bien manger pour bien vivre. À la Cueillette du Rocher, après l'effort du ramassage, quel réconfort que de déguster les fruits et légumes aux saveurs inégalables. Si, de surcroît, le repas s'achève sur un petit chèvre affiné par Robert bedot, c'est le bonheur ! D.O.

Commentaires

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.